14 avril 2014

Mon bricolo régime

Lio 52 ans et toutes ses dents ! 

BknanB6CEAAjNcE.png


Je ne lis plus jamais de livres de régime, je saute les pages du Elle quand il en parle (une semaine sur deux),

je me dis juste dès que je me sens un peu "lourde" (grosse) allez hop je m'y mets pendant trois mois je me discipline un peu"

Et là c'est maintenant !

A jeun pendant que l'eau du thé (vert) chauffe, je m'allonge sur le dos et je soulève les jambes, tendues. George se fout de ma gueule mais on s'en fout, on continue, on m'encourage même, en te remerciant !

Je disais donc, je soulève les jambes, tendues, pointes des pieds en flex et je fais des ciseaux 10 ou 30 c'est selon mon humeur, autant que je peux en fait, sans forcer, de haut en bas, et sur les côtés.

Je peux même pousser le truc jusqu'à faire quelques mouvements de pédalo, je suis une dingue !

puis jambes à terre, calme, je respire, j'inspire, je calme mon corps. J'expire, je souris. J'écoute ma respiration puis je me masse gentiment le ventre.

L'eau du thé est chaude, c'est le signe d'arrêter.

Basta

Mon idée c'est de mieux digérer et pour cela de manger un peu plus léger et un peu plus calmement.

 

Je ne change quasiment rien à mes habitudes mais je me calme sur les choses sucrées et celles bourrées d'ogm et de gluten, les céréales de base, les mauvais pains et les viennoiseries industrielles.

A cela je préfère des vrais fruits (même achetés chez Picard tant pis) que je mélange à du fromage blanc. Je mastique, je mastique. Je prends mes 6 gélules de spiruline et une cuillère à soupe de vinaigre de pomme.

(Et j'adore le pain/beurre)

Le petit-déjeuner, ça c'est fait.  Je débarrasse et je passe vite à autre chose. Je cours au travail, je retourne à mon projet en cours, il me faut absolument un projet auquel je tiens à court et à long terme, j'aime bien l'écrire et le définir.

ça m'aide à tenir ces 3 mois.

Et puis surtout je marche, je marche, je marche. Je peux même m'inventer des courses urgentes à faire. Le ventre rentré, je marche. Je pose le pied sur le sol, je perçois la sensation du poids sur ce pied, le déroulé du pied, son soulèvement. Je fais de la marche méditative les filles !

Après quelques temps j'arrive même à ressentir mon corps tout entier, les muscles et les articulations ! Miracle.

La matinée se passe comme d'habitude. Avec un peu plus d'élan et de souplesse. Je bois de l'eau, du thé, du thé, de l'eau. Il n'y a que l'eau qui hydrate correctement le corps. Le thé c'est bon mais c'est pas pareil.

L'idée aussi c'est de penser à autre chose qu'à la bouffe, de m'investir plus dans mon travail, mon projet, de m'y intéresser davantage (je sais pas si c'est possible de s'y intéresser plus mais bon...)

Plutôt que de subir. Je suis dedans.

Le déjeuner arrive et il est essentiel. Primordial même.

C'est pour moi le plus important des repas.

Je trouve le bon endroit, la bonne heure. Il me faut de la nourriture fraiche, et que le lieu soit agréable et calme. Que ce soit chez moi ou dehors.

Avec des copines c'est encore mieux.

Je déjeune léger, le moins gras possible, sans alcool (hum hum) ou alors juste un très bon verre de vin, pas de pain et je me calme pour digérer ! Inspirer, expirer, la main sur le ventre. 

Si je peux, je fais une micro-sieste de 10 mnn juste après mais si pas possible j'essaye juste d'avoir une petite demi-heure pour moi, sans téléphone, ni ordi. C'est pas simple mais j'y arrive. 

Et je marche, je marche, je marche (je vais chez Monop aussi). Je ne prends plus l'ascenseur, je monte mes escaliers quatre à quatre. 

Talon, pointe, talon, pointe. Je serre les fesses et rentre le ventre mais juste le temps de monter ces foutus étages.

Je serre les fesses dès que j'y pense assise sur ma chaise ou en marchant dans la rue (en toute discrétion je vous rassure)

La journée reprend, je m'accorde des pauses thé, des pauses fruits frais, mais toujours pas de snack ou de goûter, rien, nada. Même pas un Gerlinea. Rien. Je survis finalement.

Fin de journée, je retrouve George à pied et je laisse retomber les efforts de la journée.

Je ne bois pas la bière de l'apéro que j'aime tant. 

Je ne dine pas trop. Je réduis, je ralentis.
Moins mais mieux.

Toujours plus de fruits et de légumes de saison et moins de gras. Et zéro pain. Zéro fromage. 

Bon après c'est le soir, on peut s'aérer la tête c'est le printemps, on peut piquer des fous rires c'est bien aussi; on essaye d'arrêter la télé et les mails. Enfin surtout moi. Pour les mails. Mais j'arrive pas à arrêter la télé. Drogue.

J'essaye d'appeler plus souvent mes amis aussi. Et ma mère.

Et de lacher le mollet à mes fils.

J'essaye de ne plus m'encombrer d'opinions : de garder le silence et mes pensées compactes, synthétiques, claires et pures.
Le plus dur dans mon bricolo régime.

Et pour alléger mon mental, le moyen le plus simple et le plus radical que j'ai trouvé est ...de me coucher et me lever tôt. 

Parce que souvent mes idées du soir sont souvent noires, celles du matin rayonnantes. Et puis le soir mes activités nocturnes peuvent être beaucoup moins saines que celles du matin.

En clair je ne bois pas de Bordeaux le matin au petit déjeuner.

Et je kiffe beaucoup moins les fruits frais le soir

Va comprendre...

Le lendemain, je reprends mon histoire des jambes tendues sur le dos etc etc.

Et je ne me pèse pas avant au moins un mois.

Les premiers temps sont ingrats les copines, tout arrive vraiment à la fin, d'un seul coup

Patience

Avril, Mai, Juin

Mais ce qui arrive plus vite c'est ce léger sentiment de bien être, je me sens mieux, comme si ayant réussi à (un peu) discipliner ma faim, je me disciplinait tout court.

J'y vois plus clair, je gagne en aisance et en confiance

Jusqu'à la prochaine débauche....

Le week-end, je me laisse dormir et je déjeune le plus tard possible. Je vais au marché avec George juste pour le plaisir de lui tenir la main et on boit une bière 

et de choisir ensemble les aliments de saison qui vont ensoleiller notre semaine

Oh c'est beau ce que je raconte un poème !

L'idée est de me sentir coupable de rien, d'évoluer tranquille avec juste en tête ces quelques basiques.

Et puis j'essaye de plus m'investir dans ce que je fais. Même quand je me brosse les dents

Ca s'appelle se brosser les dents en conscience, c'est un petit exercice de méditation assez efficace.

La bonne digestion est pour moi la clé de voute de ce régime en bois. Ce sont des petits auto-massages du corps, du cuir chevelu, du ventre, du visage. Ce sont des micro-sommeils, allongés ou assis..

En fait je crois beaucoup plus aux aménagements du quotidien qu'aux stages intensifs qui ne font que déplacer mon stress qui me reviendra dans la tête comme un boomerang.

Je tente de me forger des forces durables, une joyeuse sagesse. Et sur moi, ça fonctionne.

Jusqu'ici tout va bien

La plupart du temps disons

Et vous, vous faites comment ?

Je vous embrasse fort !!

 

30314BWB1826Web.jpg

 (The Sartorialist)

Qui est cette belle femme, vous savez vous ?

 

15:16 Publié dans Blog, Manger !, Psy-mood | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Imprimer | | | Pin it! |  Facebook

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commentaires

J'imagine le nombre de gens, assis devant leur ordi, entrain de te lire et ...
serrant les fesses ! ;-)
Bises bises bises !

Écrit par : Gildan | 14 avril 2014

Nous avons déjà les courbatures aux fesses à force de les serrer en vous lisant...
Vous avez raison, ça et éviter les ascenseurs font du bien, peut-être moins sur la balance qu'à la tête...s'en passer du petit apéro est plus difficile, signe de détente et de convivialité. Mais avec les beaux jours, les sauces s'allèchent.
Entre nous, ce n'est pas un portrait flatteur de Lilo, courageuse sans maquillage certes, mais trop maigre...alors méfiance, ne pas trop en faire !

Écrit par : matchingpoints | 14 avril 2014

S'allègent bien sur...les Mac sont terribles...

Écrit par : matchingpoints | 14 avril 2014

Moi qui n'est jamais fait de régime de ma vie, je commence tout juste une petite cure détox qui constiste principalement à retirer gluten, sucres et produits laitiers (comment vais survivre sans pizza...??). Je vais donc rajouter quelques un de tes conseils à ma liste ! Nous verrons combien de temps vais je pouvoir tenir... La bière de l'apéro va me manquer c'est sur !

Écrit par : Curiosités à NY | 14 avril 2014

Tu ne bois plus de bière ???

Écrit par : Nicolas | 14 avril 2014

j'aime bien le concept de boire de l'eau chaude. Pour ma part, je préfère arrêter de bouffer que d'arrêter de boire ;-))

Écrit par : juan | 14 avril 2014

Alors écoute, il y a un mois je suis tombée sur ce très joli blog et depuis je suis complétement accro à la détox de Dame Joëlle alors je partage :
http://www.lecoindejoelle.com/blog/2014/02/detox-semaine-01/
Une belle énergie et des plaisirs retrouvés. Enlever doucement tout ce qui est n'est pas un produit naturel, c'est un sport au début et puis très vite ça devient un art de vivre ! En tous les cas, sur moi ça marche du tonnerre !

Écrit par : Céline | 16 avril 2014

Lio a en effet la jeunesse éternelle.

Écrit par : rachat de credit surendettement | 20 avril 2014

les régimes, ca dépend les personnes, certains réagissent bien et d'autres non a un certain type de nourriture.

Écrit par : Comment faire lamour | 20 avril 2014

La photo de Lio me fait penser à une photo que j'avais postée sur Fbook. Pas de filtre, no make up, coiffée à l'arrache et même pas souriante. Bref, genre, les yeux battus,la mine triste et les joues blêmes ( merci Dalida)! Et bien, je ne te dis pas tous les "mais pourquoi poster cette photo????"....Pourquoi????Tout simplement parce que c'est moi, aussi, certains jours, certains matins.. Et peut être même souvent:) bises
La fille qui commente en décalé :))

Écrit par : luisasi | 07 mai 2014

Les commentaires sont fermés.