19 août 2014

Fais de ton mieux qu'il disait

8b2fd4b50d60a11cea294a754745ba66.jpg


On ne vit qu'une fois , une seule vie, une seule fois et ce mois d'aout est pourri ; je le rêvais apaisé, doux et ensoleillé, il est pluie, tempête et orage, dans le ciel et dans ma tête....surtout dans ma tête en fait.

D'où mon silence ici, malgré mes promesses.... quand l'énergie n'est pas là, je ne sais plus écrire et trouver des choses à raconter me semble si difficile.

Le grand blanc devant mes yeux.

Et pourtant rien de grave n'est arrivé dans ma vie, rien qui pourrait expliquer cet état au bord de la crise de nerf dans lequel j'erre.

Entre les mot, les discours et le quotidien, il y a ces dernieres semaines comme un gouffre.

J'explique l'amour de soi, la compréhension, l'acceptation, le plaisir de vivre, je console, encourage, prodigue mille conseils et je vis dans le trouble....

Drôles de contradictions qu'il me faut accepter et vivre jusqu'à ce que les choses s'apaisent dans ma tête.

Serais-je une imposture ?

Une amie chère me parle de tourmentes hormonales ...oh my god !! Misère de misère !

Et vous comment allez-vous ? 

 

51fb69ef6f00ec1a8ee12c6036da2242.jpg

Je vous embrasse fort et avec le sourire !

11:51 Publié dans Psy-mood | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Imprimer | | | Pin it! |  Facebook

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commentaires

Merci pour ta sincérité, elle fait toujours du bien :-)

Écrit par : cash cash | 19 août 2014

Si c'était la meilleure solution, tout sera tellement plus facile ! Comment aborder la rentrée lorsque les vacances n'ont pas apporté le repos mérité ? C'est grave Doctor, surtout qu' aux femmes on parle toujours des hormones.

Écrit par : matchingpoints | 19 août 2014

Avez-vous tenté le reiki? C'est pour moi un puissant outil face aux humeurs vagabondes...

Écrit par : Naf | 19 août 2014

An(n)us horribilis dirait Elizabeth...

Écrit par : Isabelle | 19 août 2014

C'est pareil pour moi la cinquantaine un été sans soleil un nouveau super boulot au 1 er septembre pour lequel j étais super motivée et préparée mais la c'est la panique ,un mauvais choix , le doute bref les mêmes sentiments sauf que j'écris pas aussi bien et que de savoir que le mal être peut être partout : je ne vois qu une réponse la même que la tienne c'est les hormones :)))
Bises et allez on est les plus fortes

Écrit par : Sisi | 19 août 2014

ben alors !?! On se ressaisit, toussa toussa ! hop ! hop !

Écrit par : juan | 19 août 2014

Je suis plus près des 60 des 50, mais je m'en rappelle encore:
une espèce d'adolescence à l'envers, une pure tourneboulure...
Et bim, burnout suivi d'un accident qui a bien failli me couter un bras:
une vacherie certes, mais une invitation à
- sortir du déni,
- faire son coming out d'être humaine,
- accepter d'être aidée par des personnes compétentes
- se mettre en mode phoque la perfection
- et à remonter du fond de la piscine, heureuse d'être vivante :)))))

Mis à part mon témoignage ménoleçon de vie, ça fait quelque temps que je te lis sur ton blog et instagram, alors voilà: merci
... et haut les coeurs :-*

Écrit par : Slye | 20 août 2014

voui c'est bien connu : les médecins ne tombent jamais malade, les coiffeurs sont toujours impeccablement bien coiffés, les diététiciennes ont toutes des corps de rêve, les dermatologues n’ont jamais de bouton… Beh non ça ne fonctionne pas comme ça.
Bien entendu que tu as le droit aux gros coups de blues, aux angoisses, aux malaises. C’est ce qui fait que tu comprendras encore mieux la personne assise dans le canapé en face de toi puisque vous avez partagé les mêmes troubles. C'est ce qui fait que tu es humaine, vivante et ça c'est vachement bien nan ?

Écrit par : PomPom | 21 août 2014

Voui c'est bien connu : les médecins ne tombent jamais malade, les coiffeurs sont toujours impeccablement bien coiffés, les diététiciennes ont toutes des corps de rêve, les dermatologues n’ont jamais de bouton… Beh non ça ne fonctionne pas comme ça.
Bien entendu que tu as le droit aux gros coups de blues, aux angoisses, aux malaises. C’est ce qui fait que tu comprendras encore mieux la personne assise dans le canapé en face de toi puisque vous avez partagé les mêmes troubles. C'est ce qui fait que tu es humaine, que tu es vivante et ça, c'est vachement bien nan ?

Écrit par : PomPom | 21 août 2014

Pardon Mrs C., mais j'oserais dire que j'aime presque savoir que tu erres, toi aussi, dans des troubles et des tourmentes.
Ca m'aide à me sentir plus normale.
Et ça te rend encore plus attachante en fait.
Je t'embrasse fort !

Écrit par : Bob | 22 août 2014

Ouf ouf ouf... vous etes normale. Une Vraie personne.
Il y a plusieurs mois que je suis votre blog, j'ai apparemment le même age que vous et..... les mêmes "symptomes" . et souvent avec mes copines notre phrase préférée est, Je ne suis pas la Sainte Vierge, relever la tête, gonfler la poitrine et droit devant.
et anda.

Écrit par : sylviette | 23 août 2014

Les commentaires sont fermés.